Je graverai des mots

« Je graverai des mots », une chanson qu’aurait pu interpréter Johnny Hallyday, et qui pourrait être interprétée maintenant par Jean-Baptiste Guégan, bien évidemment avec d’autres arrangements.

Si entre tes draps roses tu es prise d’une overdose
Une overdose d’amour brisant ton sommeil lourd
Si tu dérives des heures prisonnière de tes murs
Je soulagerai ton coeur par le bleu de l’azur

Et si ton désir crie à l’oreille de ta peine
Si tu n’entends plus le bruit de l’eau de la fontaine
Si ton envie résonne si fort quand tu t’éveilles
Que ma musique te donne la lumière du soleil

Je graverai des mots sur tes seins
Je graverai des mots de mes mains (ou dès demain)
Des mots à fleur de peau un peu plus loin un peu plus loin
Juste un peu plus loin …

Je graverai des mots Johnny Hallyday
Si toutefois tu t’écroules au milieu du chagrin
Qu’isolée dans la foule t’as perdu ton chemin
Que ton visage sèche tes larmes dans mon miroir
Que ma musique caresse le sourire de l’espoir

Je graverai des mots Jean-Baptiste GuéganRefrain ad lib …

© Serge Mauro

J’ai envie de vous parler d’elle

Elle entendait parler les arbres
Elle écoutait rire les oiseaux
Rien n’était de marbre
Au bout de son pinceau

Des yeux elle caressait les fleurs
Elle chantait avec le ruisseau
Tout venait du coeur
Les sens à fleur de peau

J’ai envie de vous parler d’elle
Elle qui pleure à l’intérieur
J’ai envie de vous parler d’elle
Moi qui pleure à l’intérieur

Continuer la lecture de « J’ai envie de vous parler d’elle »

Elle est venue

Elle est venue

Elle est venue du pays des matins calmes
Là où l’eau bleu-lagon
Baigne le pied des montagnes
Entre Chine et Japon

Elle est venue du pays des matins calmes
Là où la neige en larmes
Effaçait ses premiers pas
Il y a vingt ans déjà

Mais tout n’a pas été si bleu
Et tout n’a pas été si calme
Elle a hurlé sa haine
Dans la pénombre
où les grands font la loi
Elle a gémi sa plainte
Dans le lieu sombre où l’enfant n’est pas roi

Continuer la lecture de « Elle est venue »