Lectoure octobre rose

Les parapluies s’accrochent aux branches
Lectoure pour les seins s’habille en dimanche
Le rose apparaît partout
Pour enrayer celui qui se fout de nous
Le rose d’octobre gagnera son challenge

Le soleil brûlera les peines
Car un jour la maladie sera veine
On criera dans les rues, sur les toits, partout
Jusqu’à ce qu’il ne soit plus rien du tout
De joie octobre pleurera sur la scène