Sur le belvédère de Lectoure

Sur le belvédère de Lectoure

La chaîne des Pyrénées danse
Tout au fond de la vallée
Je l’observe en silence
Car je suis haut perché

Sur le belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnac

Sur une feuille blanche
Je pourrais la dessiner
Sur une pierre blanche
Je pourrais la sculpter

Je tourne le dos aux sœurs de Nevers
Dames de la charité
Neuf tombes au cimetière
Là pour l’éternité

Sur le belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnac

Sur une toile blanche
Je pourrais les disposer
Afin qu’une avalanche
D’amour soit dispensé

Ici était emprisonné
Le duc de Montmorency
Que le nom des allées
Exempte de l’oubli

Au bas du belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnac

Je pourrais vous en parler
De vive voix évoquer
Le trou noir des oubliettes
Où gisaient les squelettes

Appuyé sur le mur je pense
Au présent et au passé
C’est vrai que j’ai la chance
D’être si haut perché

Sur le belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnac

Serge Mauro