Le français fout le camp

En France le français fout le camp

On ne fait plus les magasins
On fait du shopping
On ne court plus sur les chemins
On fait du footing

Ce n’est plus la piste de danse
Mais c’est le dancefloor
Mais on entre quand même en transe
On est bien d’accord

Le français fout le camp
J’ vous l’dis c’est imminent
Le français fout le camp
Je vous l’dis carrément
Le français fout le camp
On va parler english tout le temps

On ne fait plus de dépression
On fait un burn out
Ce n’est plus la révélation
C’est le coming out

On ne vit plus du tout sa vie
Mais on vit sa life
Ce n’est plus la femme de ma vie
C’est plutôt my wife

Le français fout le camp
J’ vous l’dis c’est imminent
Le français fout le camp
Je vous l’dis carrément
Le français fout le camp
On va parler english tout le temps

On ne parle plus de coulisses
Ce sont les backstages
Hélas tout n’est plus qu’artifice
Ça fait des ravages

Ce n’est plus la collocation
C’est du coliving
Ce n’est plus sans modération
C’est du binge drinking

Le français fout le camp
J’ vous l’dis c’est imminent
Le français fout le camp
Je vous l’dis carrément
Le français fout le camp
On va parler english tout le temps

On ne tire pas le visage
On fait un lifting
Et elle ne paraît plus son âge
Prête pour le casting

Il n’y a plus d’ondulations
On fait des wavies
On ne parle plus de passion
On parle de hobby

Le français fout le camp
J’ vous l’dis c’est imminent
Le français fout le camp
Je vous l’dis carrément
Le français fout le camp
On va parler english tout le temps

Ce ne sont plus des bâtiments
Ce sont des buildings
Ce ne sont plus des sentiments
Tout n’est que feeling

Il n’y a plus d’entraînement
On fait du coaching
Il n’y a plus regroupement
On fait des meetings

Le français fout le camp
J’ vous l’dis c’est imminent
Le français fout le camp
Je vous l’dis carrément
Le français fout le camp
On va parler english tout le temps

Ce qui n’est pas dans la chanson enregistrée

Et j’en passe, j’en passe,
J’en oublie des expressions
Et j’en passe ; j’en passe
C’est la modernisation
Et j’en passe, j’en passe,
C’est l’anglicanisation
Et j’en passe, j’en passe,
C’est la mondialisation

Crime au Bastard

Crime au Bastard, un hôtel-restaurant de qualité à Lectoure dans le Gers

hôtel-restaurant-bastard-lectoureUn samedi ensoleillé de juillet, plus exactement le troisième, je remontai la rue nationale de Lectoure quand j’entendis sonner les cloches de la cathédrale.

En m’approchant de celle-ci, je vis un attroupement sur le trottoir de droite au niveau de la boutique des « Fleurons de lomagne » et d’autres personnes agglutinées sur le trottoir d’en face, laissant passer les rares voitures qui descendaient.

Il s’agissait du mariage de Cécile Rival qui s’appellerait désormais Cécile Rangot, nom de son mari Antoine, chef d’entreprise très connu dans le Sud-Ouest.

Ils étaient passés devant le maire une heure avant et sortaient de la cathédrale, suivis des invités des deux familles vêtus à l’ancienne. Il était de coutume d’admirer les mariés à la sortie de la cérémonie.

Vous souhaitez acquérir les 3 nouvelles ? Cliquez ICI

Continuer la lecture de « Crime au Bastard »

En manque d’elle

En manque d’elle

Dès le premier instant où je l’ai vue
Il m’a semblé l’avoir toujours connue
Elle a été comme la renaissance
D’une fleur fanée à ma naissance

En un instant j’ai trouvé ma moitié
Celle qui hélas m’a toujours manqué
Moi j’aurais voulu tout faire avec elle
Et je n’ai pensé qu’à ma jumelle

En manque d’elle
Moi qui suis debout
En manque d’elle
Qui n’a pas vu le jour
En manque d’elle
A me rendre fou
En manque d’elle
Et ça depuis toujours

Mais je dois remettre les pieds sur terre
Ça n’a été qu’une histoire éphémère
On ne guéri jamais de ses blessures
Quoiqu’on fasse toute la vie on endure

En manque d’elle
Moi qui suis debout
En manque d’elle
Qui n’a pas vu le jour
En manque d’elle
A me rendre fou
En manque d’elle
Et ça depuis toujours

La gémellité a ses avantages
Mais elle a aussi ses inconvénients
Je ne saurais vous en dire davantage
Je ne la connais que dans mon inconscient

Son absence a été insupportable
Toute ma vie je l’ai cherchée partout
Ce ne sera jamais réalisable
Je ne ferai jamais avec elle un tout

Serge Mauro

On va gagner – US Lectoure Foot

On va gagner – US Lectoure Foot

lectoure foot

Mettre du volume

Je mets mon short mes chaussettes mes crampons
J’enfile mon maillot et tout en jaune et noir
Je vais aller taquiner le ballon rond
Et défendre les couleurs du terroir

Oh oh oh oh oh oh ! On va gagner ! (bis)

Dans les vestiaires le coach fait le briefing
On va évidemment faire le forcing
L’équipe est fin prête mentalement
Il n’y a plus qu’à montrer notre talent

Oh oh oh oh oh oh ! On va gagner ! (bis)

On entre en file indienne sur le terrain
Dans les tribunes ça tape des pieds des mains
Ça hurle Rémi Benoît et Bastien
Et défilent le noms de tous les copains

Oh oh oh oh oh oh ! On va gagner ! (bis)

On s’est entraînés comme des fous tout au long de l’année
On s’est battus au fil des matchs on y est arrivés
Merci à vous d’avoir été là pour nous supporter
Vous pouvez maintenant imaginer notre fierté

Oh oh oh oh oh oh ! On va gagner ! (bis)

La partie ne se déroule pas trop bien
On est hélas menés deux buts à un
Mais à quelques minutes de la fin
On arrive à égaliser enfin

Oh oh oh oh oh oh ! On va gagner ! (bis)

Et je dribble le dernier adversaire
Et je tire dans l’angle mort de la cage
Et je marque le dernier but gagnant
L’équipe adverse est réduite à néant

Oh oh oh oh oh oh ! On a gagné ! (Ad lib)

Serge Mauro

C’est que l’automne est là 

En automne, de belles couleurs ! 

automne


Quand les palombes survolent nos beaux paysages gersois
Quand les lapins gambadent dans la campagne du Lectourois

Quand les chiens courent après le gibier et qu’ils aboient
Quand les hirondelles se nichent dans les génoises de nos toits

C’est que l’automne est là 

Quand  les écoliers reprennent le chemin de l’école avec joie
Quand les champignons les gros champignons poussent dans les sous-bois

Quand les saisonniers s’activent dans les vignes pour les vendanges
Quand les châtaignes les noisettes et les noix tombent et qu’on les mange

C’est que l’automne est là 

Quand les feuilles des arbres vieillissent et colorent les trottoirs
Quand les chasseurs régulent le flot des sangliers des renards

Quand les jours se font courts et que les télés s’allument moins tard
Quand les herses creusent la terre en mode préparatoire

C’est que l’automne est là

Quand les filles se vêtissent de gilet laine et de collants
Quand à la rentrée les garçons tournent autour d’elles en rêvant

C’est que l’automne est là 

© Serge Mauro

En pays gersois – Le Gers

Le Gers à l’honneur dans cette chanson. A partager et à chanter sans modération.



Recevez le fichier mp3 dans votre boîte mail (1,50 €)


C’est un coin de France sans problèmes
De long en large en travers on l’aime
Des vallons d’Adour à  la Lomagne
Viens faire un tour dans ma campagne

Les férias de Vic Fezensac
Le festival de Jazz in Marciac
Viens passer des moments sympathiques
Avec les stars de la musique

C’est ce qu’il y a en pays gersois
C’est ce qu’il y a en pays gersois

Le floc de Gascogne dans le verre
Avec le melon on le vénère
Viens goûter  à  ces spécialités
Tu pourras pas le regretter

Un petit vin des coteaux de Gascogne
Un morceau de foie gras dans la pogne
Toi tu ne te feras pas prier
L’important c’est de participer

C’est ce qu’il y a en pays gersois
C’est ce qu’il y a en pays gersois

Amour du Gers / C’est l’amour du Gers 
Amour du Gers / Dans mes bras je le berce
Amour du Gers / C’est l’amour du Gers
Amour du Gers / Contre mon cœur je le serre

Dans le nord un petit fond d’armagnac
Pour goûter au fruit de ma passion
Des côteaux d’Arrats en Astarac
Viens faire un tour dans ma région

C’est ce qu’il y a en pays gersois
C’est ce qu’il y a en pays gersois
C’est ce qu’il y a en pays gersois
C’est ce qu’il y a en pays gersois

© Serge Mauro

Grille des accords

Entrée :       SOL / DO / RE7 / SOL
Couplets :  SOL / SOL / DO / DO
                       RE7 / RE7 /SOL / RE7 
                       SOL / SOL / DO /DO     <–(5ème couplet après le pont)
                       RE7 / RE7 / SOL /SOL
Refrain :     SOL / DO / RE7 / SOL  <– (refrain 4 fois après le 5ème couplet) 
                       SOL / DO / RE7 SOL
Pont :           SOL / SOL / DO / DO
                       RE7 / RE7 /   SOL / RE7                  

Le Gers est un département situé dans le sud-ouest de la France dont la préfecture est Auch, les sous-préfectures Condom et Mirande,  faisant partie précédemment de la région Midi-Pyrénées et actuellement en région Occitanie.

C’est un département essentiellement agricole avec le melon de Lectoure, l’ail de Saint-Clar, le Floc de Gascogne, l’armagnac de la région d’Eauze et bien évidemment les élévages de canards et d’oies pour le foie gras.

On  notera également une spécialité moins connue qu’est la croustade.

Les personnages les plus célèbres du Gers 

Le Gers compte des personnages célèbres tels le maréchal Lannes né à Lectoure, qui a participé aux campagnes de Napoléon, le mousquetaire du roi Louis XIV,  Charles de Batz de Castelmore dit d’Artagnan de Lupiac.

Les festivals incontournables du Gers

Quelques grands festivals donnent au Gers une notoriété nationale voire internationale avec Jazz in Marciac, Tempo Latino à Vic Fezensac et le festival country à Mirande.

On n’oubliera pas les Nuits musicales en Armagnac, le festival de la bande dessinée d’Eauze, le marché aux fleurs de Macha Méril à Fourcès.

On ne parlera pas non plus de lieux à visiter tellement ils sont nombreux.

Le Gers, un territoire cher à mon cœur, à visiter sans modération et surtout, qu’il reste tel qu’il est.


le Gers

Liste de toutes les communes du Gers 

Liste de La Dépêche du midi

On gagnera – Gloire à  l’US Lectoure rugby

Sur une idée de Daniel Ligardes, ancien rugbyman et sponsor
de l’US Lectoure rugby.

La la la la la la la la la la (4 fois)

Déjà  tout petit sur le terrain
La balle ovale dans les mains
On admirait les plus anciens
On voulait jouer aussi bien

Et puis les années ont passé
On est maintenant les aînés
Où qu’on soit ou qu’on se déplace
On prendra la première place

On ira vers la victoire
On aura nos jours de gloire
On entrera dans l’histoire
Et que vous le vouliez ou pas
On gagnera
La la la la la la la la la la (4 fois)

D’où que tu viennes qui que tu sois
Face à  des «pur jus» lectourois
Tout cru oui on te mangera
Oui tout cru on te croquera

On gagnera le championnat
A la force de nos deux bras
Lectoure sera folle de joie
La cathédrale en tremblera

On ira vers la victoire
On aura nos jours de gloire
On entrera dans l’histoire
Et que vous le vouliez ou pas
On gagnera
La la la la la la la la la la (4 fois)

Honneur à  tous les bénévoles
Dévoués au club lectourois
Brandissons haut les banderoles
Pour ceux dont le rugby est roi

On ira vers la victoire
On aura nos jours de gloire
On entrera dans l’histoire
Et que vous le vouliez ou pas
On gagnera
La la la la la la la la la la (4 fois)

Presse : Extrait du Petit journal du Gers du 10/03/2019 par A.L.

Et puis, rencontre, “à la Saint-Martin” avec Daniel Ligardes qui lui suggérera d’écrire une chanson sur le rugby.

Hésitation de Serge, et le voilà dans la mêlée ouverte , il reçoit cette idée, prend sa plume et sa guitare. Le voilà à fond dans le terroir, lui qui se veut éclectique ça tombe bien, certes avec un penchant pour la poésie (et sur les pelouses, on n’en rencontre pas beaucoup des poètes …) mais il marque un bel essai puisqu’il écrit un superbe texte à la gloire de l’Ovalie, couleurs USL…

Son souhait, c’est que cet hymne “On gagnera, gloire à l’US lectoure rugby” soit repris par le monde de l’Ovalie, accompagné par une banda “un style qui lui conviendrait parfaitement!”.

© Serge Mauro