Lectoure

Ma toute première chanson sur Lectoure


J’ai fait mes premiers pas
Dans la grand’ rue de cette ville
Perchée au sommet de la colline
Où le clocher semble percer le ciel bleuté de l’été

Faire un tour du côté de Lectoure en été

J’ai flirté à la fraîcheur des marronniers en musique
J’ai dormi au soleil de la piscine panoramique
J’ai caressé les tilleuls des jardins de l’esthétique
J’ai respiré à l’envers d’un univers synthétique

J’ai fait mes premières armes
De mon berceau à la place d’armes *
Je ne savais pas dans ma jeunesse
Que je me dessinais au milieu de pierres enchanteresses

Faire un tour du côté de Lectoure en été

Sur l’esplanade du bastion le kiosque attend les violons
Au bal de l’accordéon du bar des amis gascons
Où dansait mon adolescence qui criait liberté
Avant de partir sur d’autres routes et me retourner

Sur les trottoirs de pierre blanche lectoure
Apprivoisé par mes souvenirs
Je marche en silence Je marche en silence

Sur les trottoirs de pierre blanche
Le présent au pied de l’avenir
J’avance en silence J’avance en silence

J’y ferai mes derniers pas
Quand les années m’auront courbé
A la venue d’un jour de faiblesse
Comme en friche épuisé j’épouserai son coeur de Déesse
Faire un tour du côté de Lectoure en été
* Place renommée Place Boué de Lapeyrère