Lectoure on the hill

C’est jour après jour
C’est pierre après pierre
Que s’est érigée la ville aux mille lumières
Qu’ce soit à l’ombre ou au soleil
Dans le gris ou le bleu du ciel
La cathédrale sur elle veille

Et Lectoure on the hill
Sur la vallée domineLectoure sur la colline
Les années qui défilent
Et mes yeux s’ illuminent

Et Lectoure sur la colline
Sur l’horizon dessine
La passion qui m’anime
Et mon âme elle câline

C’est de siècle en siècle
C’est au fil du temps
Que cette ville a pris son essor sûrement
Le temps des châteaux fortifiés
Les lactorates oubliés
Elle est depuis toute en beauté

Et Lectoure on the hill
Sur la vallée domine
Les années qui défilent
Et mes yeux s’ illuminent

Et Lectoure sur la colline
Sur l’horizon dessine
La passion qui m’anime
Et mon âme elle câline

Le silence y est possible
Le bonheur y est visible
Et chacun y vit paisible

Et Lectoure on the hill
Sur la vallée domine
Les années qui défilent
Et mes yeux s’ illuminent

Et Lectoure sur la colline
Sur l’horizon dessine
La passion qui m’anime
Et mon âme elle câline

Et Lectoure on the hill
Sur la vallée domine
Les années qui défilent
Et mes yeux s’ illuminent

Et Lectoure sur la colline
Sur l’horizon dessine
La passion qui m’anime
Et mon âme elle câline

 

 

 

 

 

Serge Mauro