Flora, ma mère

a

A vécu à #Lectoure jusqu’en juillet 2001.

Elle n’a pas eu la vie facile
Elle s’est écorché les mains
Pour élever ses fils ses filles
Le jour la nuit jusqu’au matin

Flora, ma mère
Flora, ma mère

Elle a enfilé des aiguilles
Sur la soie de son chagrin
Pour donner à ses fils ses filles
L’avenir qui n’a pas été sien

Flora, ma mère
Flora, ma mère

Elle n’a pas pleuré sur son sort
C’est au prix de ses efforts
Qu’elle a tracé le droit chemin
Qui mène sur la voie des gens bien

Flora, ma mère
Flora, ma mère

C’est au doux bruit de la machine
Que je m’endormais le soir
Il venait de la pièce voisine
Graver le film de ma mémoire

Flora, ma mère
Flora, ma mère

Flora, ma mère
Flora, ma mère

Flora, ma mère
Flora, ma mère

Flora, ma mère
Flora, ma mère

 

Serge Mauro