C’est que l’automne est là 

En automne, de belles couleurs ! 

automne


Quand les palombes survolent nos beaux paysages gersois
Quand les lapins gambadent dans la campagne du Lectourois

Quand les chiens courent après le gibier et qu’ils aboient
Quand les hirondelles se nichent dans les génoises de nos toits

C’est que l’automne est là 

Quand  les écoliers reprennent le chemin de l’école avec joie
Quand les champignons les gros champignons poussent dans les sous-bois

Quand les saisonniers s’activent dans les vignes pour les vendanges
Quand les châtaignes les noisettes et les noix tombent et qu’on les mange

C’est que l’automne est là 

Quand les feuilles des arbres vieillissent et colorent les trottoirs
Quand les chasseurs régulent le flot des sangliers des renards

Quand les jours se font courts et que les télés s’allument moins tard
Quand les herses creusent la terre en mode préparatoire

C’est que l’automne est là

Quand les filles se vêtissent de gilet laine et de collants
Quand à la rentrée les garçons tournent autour d’elles en rêvant

C’est que l’automne est là 

© Serge Mauro

Bienvenue en pays gersois

Le Gers, un département magnifique ! Le pays gersois, comme je le nomme ici ! 

le Gers

C’est un coin de France sans problèmes
De Samatan à  Lectoure on l’aime
Des vallons du Gers à  la Lomagne
Tiens, viens faire un tour dans ma campagne

Avec les férias de Vic Fezensac
Et le festival de Jazz in Marciac
Viens passer des moments sympathiques
Avec les grandes stars de la musique

C’est ce qu’il qu’il y a en pays gersois

Le floc de Gascogne dans le verre
Avec le melon on le vénère
Tiens, viens goûter  à  ces spécialités
Tu ne pourras jamais le regretter

Un petit vin des coteaux de Gascogne
Un morceau de foie gras dans la pogne
Allez tu ne te feras pas prier
Le plus important c’est de participer

C’est ce qu’il qu’il y a en pays gersois

Bienvenue Bienvenue en pays gersois
Bienvenue Bienvenue chez moi

Il y a les tournois de pétanque
Sur toutes les places de villages
Même si le cochonnet tu manques
C’est simplement plaisir et partage

Surtout ne pas oublier le rugby
C’est ma passion celle de mes amis
Et c’est avec elle qu’on a grandi
Et avec elle je veux passer ma vie

C’est ce qu’il qu’il y a en pays gersois

© Serge Mauro

On gagnera – Gloire à  l’US Lectoure rugby

Sur une idée de Daniel Ligardes, ancien rugbyman et sponsor
de l’US Lectoure rugby.

La la la la la la la la la la (4 fois)

Déjà  tout petit sur le terrain
La balle ovale dans les mains
On admirait les plus anciens
On voulait jouer aussi bien

Et puis les années ont passé
On est maintenant les aînés
Où qu’on soit ou qu’on se déplace
On prendra la première place

On ira vers la victoire
On aura nos jours de gloire
On entrera dans l’histoire
Et que vous le vouliez ou pas
On gagnera
La la la la la la la la la la (4 fois)

D’où que tu viennes qui que tu sois
Face à  des «pur jus» lectourois
Tout cru oui on te mangera
Oui tout cru on te croquera

On gagnera le championnat
A la force de nos deux bras
Lectoure sera folle de joie
La cathédrale en tremblera

On ira vers la victoire
On aura nos jours de gloire
On entrera dans l’histoire
Et que vous le vouliez ou pas
On gagnera
La la la la la la la la la la (4 fois)

Honneur à  tous les bénévoles
Dévoués au club lectourois
Brandissons haut les banderoles
Pour ceux dont le rugby est roi

On ira vers la victoire
On aura nos jours de gloire
On entrera dans l’histoire
Et que vous le vouliez ou pas
On gagnera
La la la la la la la la la la (4 fois)

© Serge Mauro

Lectoure octobre rose

Les parapluies s’accrochent aux branches
Lectoure pour les seins s’habille en dimanche
Le rose apparaît partout
Pour enrayer celui qui se fout de nous
Le rose d’octobre gagnera son challenge

Le soleil brûlera les peines
Car un jour la maladie sera veine
On criera dans les rues, sur les toits, partout
Jusqu’à ce qu’il ne soit plus rien du tout
De joie octobre pleurera sur la scène

© Serge Mauro

Le bleu de Lectoure

Céline

(Pour accéder à la page Facebook de Céline, chanteuse, cliquer sur l’image)

Il a quelque chose de poétique
Il inspire des notes de musique
Il teinte les cosmétiques
Il rend la femme idyllique

Il est fait artisanalement
De la plante extrait naturellement
Et, ennoblis par le pigment
Les tissus sont chatoyants

C’est le bleu de l’or
C’est le bleu de guède
C’est le bleu des teinturiers
C’est le bleu de Lectoure

Il enchante le quartier du faubourg
Sur la toile du monde il fait le tour
Le pigment du bleu pastel
Défie la couleur du ciel

C’est le bleu de l’or
C’est le bleu de guède
C’est le bleu des teinturiers
C’est le bleu de Lectoure

C’est la teinte de ma préférence
Il colore la ville de mon enfance
La couleur des rois de France
A le don de l’excellence

Site du bleu de Lectoure ICI

Le 31 juillet 2018 : au vernissage du bleu de Lectoure, avec l’artiste Akira Inumaru invité par « Lectoure à voix haute », on a brûlé le tissu.

bleu de lectoure

C’est à Lectoure qu’il faut aller

tourisme

Sur la colline ensoleillée
Foie gras et melon sucré
En juillet août pendant l’été
C’est à Lectoure qu’il faut aller

Pour les vacances ou toute l’année
Loin de la ville et des cités
Pour trouver la tranquilité
C’est à Lectoure qu’il faut aller

C’est un petit coin bien préservé
Aux douceurs hiver comme été
Juste un petit floc à déguster
C’est à Lectoure qu’il faut aller

C’est devenu un Saint tropez
Y’a pas de Madrague mais c’est stylé
Y’a pas la mer pour y nager
Mais c’est à Lectoure qu’il faut aller

Comme vous pouvez l’imaginer
C’est à Lectoure que je suis né
Un amour fou ma destinée
C’est à Lectoure qu’il faut aller

Quand vient la fin de l’été
Qu’il faut que j’aille travailler
Moi j’ai le coeur bien trop serré
C’est à Lectoure que je veux rester

© Serge Mauro

Le Moonseng, un nouveau vin

moonseng-vin-lectoure
Photo « Plaimont Producteurs »

Le Moonseng provient d’un ancien cépage, le Manseng noir que « Plaimont Producteurs » fait renaître. Il a été replanté à Lectoure en 2012 sur une parcelle à l’arrière de la Cave Lectouroise-Val de Gascogne, avenue de la gare en bas de la ville.

Le Moonseng

Les côtes de Gascogne du Gers
Lorsque dans ton verre tu les verses
Tu dis qu’ y a pas meilleur cépage
Tu dis qu’y a pas meilleur breuvage

Le Moonseng, c’est un nouveau vin
Le Moonseng, né d’un terroir ancien
Le Monseng, il est tout à fait, il est tout à fait, il est tout à fait
… sain

Il n’est pas dégueulasse
C’ n’est pas de la vinasse
Il a beaucoup de classe
Il va laisser des traces

Nous on ne demande qu’à en boire
Pour nous c’est le seul Bon Dieu à croire
Tu dis qu’ y a pas plus belle croyance
Tu dis qu’il a de l’élégance

Le Moonseng, il vient de Saint-Mont
Le Moonseng, oui c’est un vin gascon
Le Moonseng, il est tout à fait, il est tout à fait, il est tout à fait
… bon

Il a de la jeunesse
Il a de la finesse
Il a de l’allégresse
Attention à l’ivresse

Sur l’étiquette tu as des astres
Mais si t’en bois trop ça fait désastre
T’es capable de faire l’idiot
De voir les étoiles tout en haut

Le Moonseng, il est tout nouveau
Le Moonseng, Il peut te rendre chaud
Le Moonseng, il est tout à fait, il est tout à fait, il est tout à fait
… so oh oh good

Il a de la tendresse
Il a de la noblesse
Il est de ma région
Il a de l’ambition

Le Moonseng, il est tout à fait, il est tout à fait hummmm
Le Moonseng, il est tout à fait, il est tout à fait hummmm
Le Moonseng, il est tout à fait, il est tout à fait hummmm

Tu m’en diras des nouvelles …

Serge Mauro

C’est le XIII

bar le XIII au faubourg à Lectoure

C’est le XIII

Le p’tit marseillais
Venu par hasard
A trouvé ce qu’il voulait
Le p’tit resto bar

C’est le p’tit bar de quartier du faubourg
Avec des arbres et des fleurs tout autour
A l’entrée de Lectoure

C’est au p’tit bar de quartier du faubourg
Que tu trouv’ras un gros bouquet d’amour
Servi sur du velours

Ce p’tit bar de quartier
C’est le XIII
Ce p’tit bar de quartier
C’est le XIII
Ce p’tit bar de quartier
C’est le XIII
Ce p’tit bar bien aimé
C’est le XIII

C’est le p’tit bar de quartier du faubourg
Aux volets penchés histoire sans discours
Qui vaut bien le détour

C’est le p’tit bar de quartier du faubourg
Y’en n’a pas deux comme lui aux alentours
C’ n’est pas un calembour

Refrain

C’est mon p’tit bar préféré du faubourg
Aux senteurs de jasmin dès les beaux jours
A l’entrée de Lectoure

Fred le marseillais
Te sert de bon cœur
Plus sympa que lui tu meurs
Et si tu y venais ?

Serge Mauro