Quand je serai vieux

Vieux ? Vous avez dit vieux ?

Quand je serai vieux

Quand j’aurai l’âge
De mes artères
Que je serai vieux
Quand je porterai des lunettes pour mes yeux
J’aurai encore des jours heureux
Quand j’aurai l’âge
Des cheveux blancs
Qu’y aura t-il de mieux
Qu’être assis tous les deux
Le soir au coin du feu

Quand je serai vieux

Quand j’aurai l’âge
D’être grand-père
Que de bons moments
Quand je garderai mes chers petits enfants
En compagnie de grand-maman
Châteaux de sable
Gâteaux du diable
Qu’y aura t-il de mieux
Et quoi de plus charmant
Quoi de plus amusant

Quand je serai vieux

On jardinera le potager avec eux à Lectoure
On appréciera de les choyer quand ils seront autour
Il trouveront là l’endroit rêvé que l’on aura fait pour

La la la la …

Quand j’aurai l’âge
Des petites douleurs
Que je crierai « Aie »vieux
Tu me feras bien des câlins des douceurs
Et notre amour sera sans faille
Quand j’aurai l’âge
Du pur bonheur
Qu’y aura t-il de mieux
Qu’être encore amoureux
Plus que jamais heureux

Quand je serai vieux


Serge Mauro

Sur le belvédère de Lectoure

(Musique en cours)

Sur le belvédère de Lectourebelvedere

La chaîne des Pyrénées danse
Tout au fond de la vallée
Je l’observe en silence
Car je suis haut perché

Sur le belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnacbelvedere

Sur une toile blanche
Je pourrais la dessiner
Sur une pierre blanche
Je pourrais la sculpter

Je tourne le dos aux sœurs de Neverscimetiere
Dames de la charité
Neuf tombes au cimetière
Là pour l’éternité

Sur le belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnac

Sur une toile blanchesoeurs
Je pourrais les disposer
Afin qu’une avalanche
D’amour soit dispensé

Sous mes pieds était emprisonné
Le duc de Montmorency
Que le nom des allées
Exempte de l’oublioubliettes

Au bas du belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnac

Je pourrais vous en parler
De vive voix évoquer
Le trou des oubliettes
Où gisaient les squelettesserge mauro

Appuyé sur le mur je pense
Au présent et au passé
C’est vrai que j’ai la chance
D’être si haut perché

Sur le belvédère du grand bastion
du château des comtes d’Armagnac


Serge Mauro

Affluence pour le concert de Serge Mauro

Concert du 3 août 2016

concert
Mercredi 3 août, plus de deux cents personnes ont assisté au concert de Serge Mauro, dans le jardin des Marronniers. L’artiste a immédiatement donné le ton de sa prestation en apprenant au public le refrain de la chanson «Le melon de Lectoure», de façon à ce que chacun soit détendu pour le restant de la soirée et participe activement à cette dernière, ce qui fut le cas.

Tout le monde a pu chanter ses textes sur Lectoure, ville chère à ceux qui l’habitent ou s’y promènent.

Serge Mauro a ainsi fait voyager son auditoire dans le passé et le présent. Ce fut un pur bonheur pour les spectateurs, et, comme il le confiait le lendemain, ce le fut pour lui aussi. Serge Mauro a donné tout son cœur et son savoir-faire pour enthousiasmer son public, qui regrette de ne pas bénéficier d’une deuxième soirée en ce mois d’août.
La prochaine soirée en 2017 ?

Publié le 10/08/2016 à 03:47 : La dépêche du midi

 

Serge Mauro

Concert : Pour un soir, éteignez la télé

Concert du 3 août 2016 à Lectoure

Le chanteur et compositeur Serge Mauro en concert à Lectoure le 3 août./Photo DDM, P.L.

Le mercredi 3 août à 21 heures, Serge Mauro se produira en concert au jardin des Marronniers, lieu magnifique où il mettra à l’honneur la ville de Lectoure. En effet, Serge Mauro chantera ses propres chansons écrites «sur» et «autour» de sa ville natale et dans laquelle il séjourne souvent. Vous pourrez ainsi voyager pendant 1 h 20 environ avec des chansons poétiques telles que : «Lectoure», «Lectoure on the hill», et des textes parlés tels que «Lectoure, ma ville» et «Lectoure élégante». Le concert sera varié puisque des morceaux style rock vous feront vous restaurer ou tout simplement vous feront aller boire un verre «Chez Bayonne», le café des sports, à la «Taverne du Bastion» devenu pub irlandais depuis peu de temps, ou encore au «Rouge-Gorge» situé près de la cure thermale, ainsi que «Chez cigale é Fourmi» situé derrière la tour d’Albinhac. Vous pourrez survoler Lectoure «En Montgolfière» et également goûter à la spécialité de la ville : «Le melon de Lectoure», et pourquoi pas descendre la «Rue du 14 juillet» en l’imaginant à l’époque de sa splendeur. Des chansons aux styles variés et pleines d’émotions vous permettront ainsi de passer une soirée conviviale, amicale, familiale. Serge Mauro vous offrira son CD «Lectoure on the hill» que vous pourrez réécouter en vous remémorant votre séjour à Lectoure si vous êtes touristes. Pour les Lectourois, il leur permettra de revoir de temps en temps leur belle ville d’un autre œil. Pendant le spectacle, des lots, au nombre de cinq, seront offerts au public par tirage au sort, des lots donnés généreusement par les établissements lectourois dont les titres des chansons sont cités plus haut. Afin de chanter avec lui certains refrains, vous pouvez vous rendre sur son site internet afin de les apprendre en amont de la soirée : sergemauro. com. Serge Mauro vous attend donc pour passer une très belle soirée en sa compagnie en toute simplicité. En cas d’intempéries, le concert sera donné sous le chapiteau, même lieu. Libre participation.

 

Serge Mauro

Une minute de silence observée

Lectoure : une minute de silence

« Liberté » par Serge Mauro

Le chanteur Serge Mauro a lu l'un de ses textes intitulé «Liberté»./Photo DDM P. L.

Suite aux événements tragiques de Nice et à l’appel du Président de la République, le maire de Lectoure a invité la population à se retrouver sur la place du Général-de-Gaulle pour une minute de silence, hier, à 12 heures. Devant une foule nombreuse et très recueillie d’une bonne centaine de personnes, Gérard Duclos a d’abord demandé une minute de silence en hommage aux victimes. Puis, il a donné la parole au chanteur Serge Mauro qui a lu l’un de ses textes intitulé «Liberté», écrit à l’occasion des attentats du 13 novembre et malheureusement encore d’actualité. Enfin, le maire de Lectoure a invité les citoyens rassemblés devant la cathédrale à entonner une vibrante «Marseillaise». Parmi les personnes ayant répondu à l’appel de Gérard Duclos (essentiellement des Lectourois), l’une a déclaré être présente pour «être de tout cœur avec les gens». Une autre a affirmé : «Je suis venu pour partager l’émotion de toute la population. La France a été frappée à nouveau par le fanatisme. Quelles sont nos solutions pour détruire ce fanatisme ?».

La dépêche du midi : mardi 19 juillet 2016

Lire le texte

Serge Mauro

Sur l’esplanade du bastion

Sur l’esplanade du bastion

bastion
 

 

Sur l’esplanade du bastion
Le kiosque a rangé ses violons
On a supprimé le gazon
Un petit brin de vert c’était bon

Il pleut dans ma raison

Sur l’esplanade du bastion
Les boules de pétanque résonnent
Les soirs d’été tard dans la nuit
Mais le show n’est plus garanti

Il pleut dans mon esprit

Sur l’esplanade du bastion
Après un orage furibond
Sont tombés les arbres à marrons
On a refait les plantations

Il pleut dans ma raison

Sur l’esplanade du bastion
En août c’est l’intronisation
Des stars et travailleurs gascons
A la confrérie du melon

Il rit dans mon esprit

Sur l’esplanade du bastion
Les repas des associations
Participent à l’animation
De cette place d’exception

Il rit dans ma raison

Sur l’esplanade du bastion
J’ai écrit mes premières chansons
Est-ce-que mes mots s’envoleront
Un jour plus loin vers l’horizon

Pour faire aimer le Bastion
Pour faire aimer le Bastion
A Lectoure le Bastion

 

Serge Mauro

Oh Sauvez-moi – Château d’Esclignac

Oh Sauvez-moi (shuffle rock)
(Le Château d’Esclignac)

Je suis un malheureux château en ruine
On peut me voir au détour du chemin
Vous verrez que j’ai bien, bien triste mine
Je ne sais pas quel sera mon destin

Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi

Pourrai-je en éblouir encore certains
Serai-je restauré pour mon millénaire
Les fonds seront-ils récoltés enfin
Je le souhaite autant que mes propriétaires

Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi

Je vis à Monfort dans le Gers
Je suis le château d’Esclignac et j’espère
Que revivent mes années de gloire
Pour que perdure l’histoire
De ce petit coin de terre
De ma Gascogne dans le Gers

Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi

Un jour vous viendrez me rendre visite
Séjourner dans le secret de mes aïeuls
Vous verrez qu’entre mes vieux murs d’élite
De ces soucis j’en aurai fait le deuil

Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi

Je voudrais accueillir de beaux concerts
Je voudrais faire vivre des expos
Conter mon histoire comme un reporter
Et pourquoi pas ouvrir un bon resto

Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi Oh sauvez-moi

 

Serge Mauro